IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

> Les accents de la langue française, Circonflexes, graves ou aigus et tréma
glouton
* 03/10/05 à 12:38
Message #1


modo de quasi-Paris (© FRiZ)
Group Icon

Groupe : Modérateurs
Messages: 9 280
Inscrit : 22/08/2005
Lieu : Montmagny
Membre No. : 6 093



Edit Wally : Tout d'abord merci beaucoup à Glouton et nous attendons impatiemment la suite pour les autres lettres et accents.
Pourquoi placer ce sujet dans les tutoriaux ? Pas pour vous aider à résoudre des énigmes (enfin pas encore à l'heure où je vous parle... peut être Swan nous prépare-t-il un beau sujet de dictée ? dry.gif ) !
Par contre il sera très utile à certains de réviser avec amusement les quelques règles de français qui peuvent aider à se faire comprendre sur ce forum. Pour citer un illustre inconnu : "Le français est une belle langue. Utilisez-le !"
Si après ça j'en revois encore un écrire en SMS ...


Bonjour,

suite à mon post du forum Jeux - sujet [Quizz] va chercher, à la demande général et devant la liesse du public en délire je m'en vais vous compter une petite histoire d'accents. (Bon d'accord, en fait c'est seulement à la demande de Wally dry.gif )

Je suis très loin d'être un spécialiste, mais j'espère que ce qui suit vous plaira et pourra aider certaines gens à faire le bon choix.

Commençons donc par l'accent circonflexe (ê).
Ce joli petit chapeau pointu malheureusement en voie d'extinction. Celui-ci est venu du fin fond des âges pour remplacer le couple "es" latin. Je vous rassure, comme vous le verrez dans les exemples qui suivent, nul n'est besoin de parler latin couramment:

- Une bête -> Beste; bestial
- Une fenêtre -> Défenestrer
- Un ancêtre -> ancestral
- être -> du latin est
- arrestation -> arrêter

mais je vois et j'entends déjà venir d'un pas lourd les esprits perfides mais néanmoins alertes que vous êtes. Pourquoi diable, me direz vous, écrit-on été avec un E accent aigu alors qu'il semble pourtant être consanguin avec le mot estival. Bande de petits canailloux malins comme des singes. J'ai plaisir à constater que vous suivez.
Il se trouve que voilà une autre règle (qui à n'en pas douter doit compter ses exceptions):
Le "é" (E accent aigu) s'emploie lorsqu'il n'est pas suivi d'un e muet. S'il tel est le cas il est remplacé part un "è" (E accent grave) ou un "ê" (E accent circonflexe) dans les cas vus plus haut.
Quelques exemples (en plus de ceux parsemés dans ce texte):

- répéter, répétition -> je répète
- méler, mélange -> je mèle
- élévation -> élève
- repérer, repérage -> repère

Je terminerais enfin, juste histoire de, en rappelant qu'oralement les liaisons avec les mots commençant par un H se font ou ne se font pas suivant l'origine latine ou grec du mot. Mais comme je ne sais plus dans quel sens et qu'il n'est en plus pas si aisé au moment du discours de savoir la racine étymologique du mot je ne m'aventurerais pas plus avant ni ne ferais d'avantage le malin.

Je vous salut bien bas en vous remerciant de votre attention.

événement ou évènement ?

CITATION
Problème de choix avec les deux fautes suivantes. Les deux graphies événement (ancienne) et évènement (nouvelle) sont considérées comme non fautives par l'Acad. fr. et le Cons. sup. de la langue fr. Dans ce cas, vers laquelle de ces deux orthographes orienter le robot ? Lui faire corriger evénement par événement d'un côté et evènement par évènement de l'autre semblerait logique si l'on permet la coexistence des deux orthographes correctes du mot sur WP.
Cependant, la graphie événement est amenée à disparaître dans l'avenir d'après la dernière réforme de l'orthographe française. C'est aujourd'hui une forme transitoire acceptée.


Pour ma part, et pour soutenir ce que j'avance plus haut, je pense que le "é" s'est changé en "è" à travers les âges justement parce que plus ça va plus on bouffe les mots. Ainsi le 3° E (sans accent) est-il devenu muet alors qu'il devrait être prononcé. Tout comme en poésie (tient, un aute exemple: poète wink.gif ): un E en fin de mot se prononce lorsque le mot suivant commence par une consonne et est muet sinon afin de faire la liaison.

Merci à janis972 de m'avoir lu d'une part mais surtout de m'avoir corrigé. J'avais en effet fait une inversion dans mon explication au sujet des "é" et "è" ce qui était, vous en conviendrez, fort ennuyeux dans un tel sujet. Mea Culpa

THE STORY OF THE ACCENTS II - THE SEQUEL

Bien, bien, bien! A mon plus grand étonnement voilà t'y pas qu'il s'avère que ce sujet déclenche les passions au final. Aussi, sous la pression populaire m'en vais-je formuler le tome 2.
L'histoire commence alors que le petit Grishka (one of our conundrum makers) vint à moi afin de partager notre engagement dans la défense des espèces minoritaires. Si je combatais pour la sauvegarde du circonflexe, il s'engageait pour sa part dans une tâche au combien ardue: la préservation du tréma, race décimée et au bord de l'extinction. Voici donc un extrait des tracts qu'il distribue depuis avec ses petites mains habiles bien que toutes gercées par le froid et coupées par les bords sournois du papier.

CITATION
Pour être complet sur les accents du e, glouton, il faut également parler du tréma.

En règle générale, le tréma se place sur les voyelles i, e, u pour signaler que la voyelle précédente doit être prononcée séparément :

- un problème aigu et une voix aiguë
- un personnage ambigu et une réponse ambiguë
- ciguë
- un passage exigu et une porte exiguë ...


Le tréma se place toujours sur la seconde voyelle du groupe qui, s'il n'y avait pas de tréma, se prononcerait comme un seul son. Notez aussi l'absence de tréma dans Saigon.
Exemples: contiguë, naïade.

Enfin, terminons ci-dessous par quelques connaissances certes non vitales mais fort à propos vous en conviendrez que j'ai grapillées sur la toile internet:
Les accents

double consonne
Jamais d'accent sur une voyelle précédant une double consonne ou un x.
Quelques exceptions devant ss. Les voici toutes:

- châsse, châssis, enchâsser, enchâssement, enchâssure;
- les formes de l'imparfait du subjonctif de croître (crûsse, ...)
- amuïssement;
- boësse;
- les mots basés sur haïr (haïssable, ...)

Exemples: coefficient, dessécher, ...

ça et çà
Ça est l'abréviation de cela tandis que çà est un adverbe de lieu (« çà et là ») ou une interjection (« ah çà ! » et « çà alors »).

mots terminés par à
Ces mots sont très rares : à, çà, deçà, déjà, delà, là, holà, pietà, {re}voilà.

mots ne prenant étonnamment pas d'accent
Le e des mots suivants s'écrit sans accent mais se prononce (ou peut se prononcer) comme s'il en portait un : besicles, Clemenceau, cuillerée, pedigree, repartie, revolver.

adverbes en ument
Prennent un accent circonflexe assidûment, {in}congrûment, continûment, crûment, {in}dûment, goulûment, nûment. Les autres s'écrivent sans accent.

croître
Les formes conjuguées de croître communes avec celles de croire prennent l'accent circonflexe pour permettre de les distinguer.
Exemple: tu croîs en force et en sagesse.

Hop, zou! Voilà qui est fait smile.gif


THE STORY OF THE ACCENTS III - THE RETURN OF CIRCONFLEXE

Ben alors là je reste sans voix devant un tel succès. Je n'aurais jamais cru voir tant d'intérêt pour l'accentuation moi qui n'espérer à l'origine que prévenir quelques fautes basiques d'utilisation des "é", "è" et "ê".
Brousseli m'a aimablement et fort justement fait remarquer via un coursier personnel que l'accent circonflexe était venu remplacer le groupe "st" et non le groupe "es". Je ne puis qu'acquiesser et ne trouver pour excuse que mon manque d'ambition, ayant en effet décidé à l'origine de ne traiter que le cas du E. Cependant, puisqu'on en vient à parler plus avant de notre ami circonflexe, je me dois de mettre une nuance aux propos déjà forts érudis de notre confrère Brousseli. L'accent circonflexe n'a en effet pas d'origine claire, nette et précise mais il a notament pour fonction de remplacer une lettre et le plus souvent le "s" lorsque celui ci est en position appuyante, c'est à dire devant une autre consonne. Ainsi trouvons nous par exemple:

- plastron -> plâtre.

Ceci dit, n'étant pas moi même ni étymologiste ni grammairien ou quoi que ce soit dans ce genre, je propose à quiconque se poserait des questions plus pointues sur l'accent circonflexe de consulter ce lien:
Accent circonflexe

Toute suggestion sera agréablement accueillie pour faire avancer ce sujet mais je suis quand même dubitatif quant à l'utilité de développer trop ardument l'histoire des accents ici même. Une trilogie c'est bien, ensuite le filon risque de s'épuiser. Il est surement préférable pour ceux désireux d'en savoir plus de consulter notre meilleur ami de toujours, j'ai nomé: GOOGLE.

That's all folks


--------------------
Glouton c'est Wolverine en Anglais.
C'est petit, tout rond et ça bouffe tout ;)
Web2Com | phpBB-fr.com | Le Nid Barbar
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post

Les messages de ce sujet


Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 Membre(s):

 






Version bas débit Nous sommes le : 14/12/17 à 16:19