IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> Miniaturiste, Auteur : Jessie Burton, Récit mi-historique, mi-fantastique
Envie de le lire ?
Votre avis :
Je l'ai lu et j'ai adoré [ 1 ] ** [50.00%]
Je l'ai lu et ça ne m'a pas vraiment plu [ 0 ] ** [0.00%]
Je l'ai lu et j'ai détesté [ 0 ] ** [0.00%]
J'ai bien envie de le lire [ 1 ] ** [50.00%]
Bof, ça ne me tente pas plus que ça [ 0 ] ** [0.00%]
Total des votes: 2
Les invités ne peuvent pas voter 
Mielb
* 07/02/16 à 21:55
Message #1


Bergèreuuue céleste
Group Icon

Groupe : Bergers
Messages: 1 399
Inscrit : 28/09/2005
Lieu : Paris
Membre No. : 9 766





Une belle jeune fille, âgée de 18 ans, arrive de sa campagne à Amsterdam pour se marier à un riche et beau marchand bien plus âgé et qu'elle n'a rencontré qu'une seule fois.
C'est un mariage arrangé, nous sommes en 1686.
Curieusement, à peine installée dans sa nouvelle demeure, Petronella est délaissée par son époux qui la traite comme une enfant et lui offre en lot de consolation une maison de poupée qui est la reproduction miniature de leur maison.
Par désœuvrement, Nella va commander des meubles et des personnages à un miniaturiste mystérieux qui va bientôt lui livrer des objets et des poupées qu'elle n'a pas demandés.
Comment se fait-il que ces objets soient des répliques exactes de ceux qui se trouvent dans la maison que ce miniaturiste n'a jamais visitée ? Et comment les poupées peuvent-elles révéler les secrets les mieux gardés par l'entourage de Nella ?

C'est un très beau roman, un passionnant voyage dans le temps car on est plongé dans la vie quotidienne d'Amsterdam de l'époque (Jessie Burton, l'auteur, semble avoir vécu là-bas en 1686 tant ses descriptions sont bien rendues). On se remémore les toiles de Vermeer et de Rembrandt.
Ce récit initiatique original (féministe), avec sa part de suspense et de fantastique, peut faire penser à Umberto Echo, en particulier à son roman Le Nom de la Rose.
Petronella, qui est une jeune femme inexpérimentée mais intelligente, perspicace et courageuse, va surtout s'émanciper avec l'aide de sa très austère belle-sœur, d'un esclave métisse affranchi, d'une jeune domestique généreuse et de ce mystérieux miniaturiste.
Elle sera à la fin plus libre que la majorité de ses contemporain(e)s.


Un article très richement illustré sur le livre

Le site du Rijksmuseum d’Amsterdam à la page des maisons de poupées, dont celle qui a inspiré Jessie Burton - L'extraordinaire maison de poupée de Petronella Oortman, dont les meubles et accessoires, d'une extrême précision, sont tous réalisés à la même échelle et dans les mêmes matériaux que leurs modèles de l'époque (la porcelaine fut importée de Chine par exemple). On peut lire sur le site du musée que cette maison miniature valait autant qu'une véritable maison des bords du canal !

Le site de l'auteure (en anglais)


--------------------
L'étoffe des héros est un tissu de mensonges (J. Prévert)
Mais qu'est-ce que c'est que cet avatar ?!
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 Membre(s):

 






Version bas débit Nous sommes le : 13/12/17 à 19:56